Cuisson du Thon

cuisson thon blanc

Choisir du thon frais : thon blanc ou thon rouge ?

Le thon blanc, appelé aussi thon germon, est une espèce très appréciée en France pour sa chair fine et ferme. Le germon ne doit pas être confondu avec un autre thon blanc appelé thon blanc albacore ou thon jaune Yellowfin et dont la chair est plus tendre.

Lorsque vous achetez du thon blanc, celui-ci doit être présenté entier sur l’étal. Sa fraîcheur est visible grâce à sa peau brillante et à la présence de sa queue et de sa nageoire pectorale en forme d’aile.
Attention, une couleur mate et un aspect mou et avachi sont les signes d’un thon qui n’est pas frais ! Demandez à ce que l’on découpe devant vous des tranches ou des darnes sur un poisson possédant encore sa queue.

Avant de l’acheter, assurez-vous que votre thon rouge a été pêché dans l’océan Indien. Il s’agit malheureusement d’une espèces qui a été surpêché et qui est en voie d’extinction. Le thon rouge est donc à manger avec modération. Le thon rouge se déguste mi-cuit, un peu comme les grosses pièces de bœuf, cela vous permettra ainsi de conserver sa chair tendre et savoureuse. En faisant cuire trop longtemps le thon rouge, sa chair va se dessécher et devenir dure, donc beaucoup moins agréable à manger.

Qu’il soit rouge ou blanc, prévoyez environ 170 g de thon frais par personne.

De retour du poissonnier, conservez votre thon au réfrigérateur pas plus de 2 jours, protégé sous un film alimentaire.

Préparation du thon

Si vous l’avez acheté en tranche ou en darne, le thon ne nécessite pas de préparation particulière.

Avant de la faire cuire, vous pouvez cependant lui préparer une marinade composée d’huile d’olive, du jus de citron vert, du persil frisé, quelques graines de fenouil, du romarin et une petite feuille de laurier. Hachez finement les herbes et mélangez-les à l’huile d’olive et au jus de citron. Mettez au frais 1/2h puis passez la marinade sur les tranches. Gardez au frais jusqu’au moment de cuire. Conservez le restant de marinade pour une cuisson à la poêle.

Cuisson du thon

Cuisson du thon à la poêle

Tout comme un steak de bœuf, le thon rouge ou blanc se prête très bien à la cuisson à la poêle. Pour obtenir un steak de thon bien tendre faites chauffer un filet d’huile à feu vif dans une poêle ou utiliser le restant de marinade. Déposez-y les tranches de thon pour les faire saisir toujours à feu vif 3 minutes de chaque côté.

Cuisson du thon en papillote

Tout comme beaucoup de poisson, le thon se prête particulièrement bien à la cuisson en papillote. En l’accommodant simplement avec quelques herbes, des lamelles d’oignons, de citrons et légumes aux choix (tomates,poireaux, pommes de terre, etc), la chair du thon en absorbera délicieusement les saveurs pour mieux vous les restituer. Disposez vos papillotes dans un four chauffé à 200°C pour un temps de cuisson de 15 minutes.

Cuisson du thon au four

Vous pouvez faire cuire vos tranches ou darnes de thon préalablement marinées ou non dans un four préchauffé à 200°C pendant environ 20 minutes. Déposez-les soit dans un plat allant au four légèrement huilé soit sur une lèche-frites avec une feuille de papier sulfurisé.

Manger du thon frais : recettes

Le thon s’intègre aussi bien dans vos plats du quotidien que pour des occasions plus festives. Servez vos steaks de thon poêlés avec une sauce tomate et des tagliatelles et toute la famille est heureuse ;  ou bien servez vos steaks de thon mi-cuits poêlés accompagnés d’une sauce bordelaise avec des pommes de terre rôties et vous épaterez vos convives !

Le thon appréciera d’être servi avec une bonne sauce : sauce pesto, sauce maltaise, sauce tomate à la provençale, le tout accompagné des légumes ou féculents de votre choix épinards, riz ou risotto, pommes de terre, poivrons rouges grillés, patates douces, etc.

Soutenez QuelleCuisson avec Brave, le navigateur qui vous récompense pour surfer sur le web !

angle-double-right
angle-double-left