Cuisson des Poireaux

Comment choisir les poireaux ?

Pour être sûr que vous choisissez des poireaux bien frais, observez la couleur des feuilles qui doivent être d’un beau vert prononcé. Choisissez-les fins ou gros, le poireau a l’avantage d’être toujours bien tendre quel que soit son calibre.

Préparation des poireaux

Les poireaux étant cultivé en terre, il est nécessaire de bien les nettoyer  avant les faire cuire. Pour ce faire, fendez les poireaux en deux dans la longueur, puis rincez-les à l’eau froide en veillant à bien retirer la terre qui s’est glissée entre les feuilles. Il ne reste plus qu’à couper vos poireaux en julienne par exemple, qui est la taille la plus courante pour ce légume.

Cuisson des poireaux

Bien qu’il puisse se manger cru lorsqu’il est jeune et bien tendre, on préfère généralement consommer le poireau une fois cuit. Légume d’hiver par excellence, il s’incorpore aisément dans les soupes, les tartes, les gratins, le pot-au-feu, etc. Le centre du poireau peut être mis de côté pour être mangé comme une asperge. Une fois cuit, il sera délicieux accompagné d’une vinaigrette.

Cuisson des poireaux à l’eau

Les poireaux peuvent être tout simplement cuit 15 minutes dans l’eau bouillante. Pour donner plus de goût à l’eau de cuisson, on peut la parfumer avec diverses herbes aromatiques. Une fois cuits, vous n’avez plus qu’à égoutter les poireaux.

Cuisson des poireaux à la vapeur

La cuisson à la vapeur est la meilleure pour garder les qualités nutritionnelles de ce légume. Il vous faudra 20 à 30 minutes de cuisson dans un cuit-vapeur ou bien 10 minutes dans un autocuiseur à partir de la rotation de la soupape.

Cuisson des poireaux à la poêle

Pour cuire vos poireaux à la poêle ou dans un wok, émincez-les d’abord finement puis faites-les revenir environ 15 minutes.

Manger des poireaux : recettes

La consommation de poireaux est fortement recommandé lorsqu’on fait attention à sa ligne car il est très faiblement calorique. Il comporte également de nombreux éléments nutritifs qui sont essentiels pour rester en bonne santé.

Le poireau peut se suffire à lui-même comme légume principal dans un plat ou bien accompagné d’autres légumes traditionnellement consommés aussi en hiver tels que les carottes, les navets ou bien les pommes de terre.

Pour servir le poireau en entrée, outre une bonne vinaigrette, pensez à allier le poireau à différentes sauces comme une mayonnaise à l’avocat, une sauce cocktail ou encore une sauce au fromage blanc agrémentée de fines herbes fraîches (estragon, persil, ciboulette, coriandre, etc.

Le poireau est indispensable dans vos plats mijotés ou braisés car il apporte beaucoup de saveur d’autant plus si vous l’utilisez comme condiment. En effet, n’hésitez pas à utiliser la partie verte du poireau, qui est la plus forte en goût, pour confectionner votre bouquet garni (avec thym, laurier)

Fondue de poireaux

Pour obtenir environ 500 g de fondue, il vous faut 1kg de poireaux :

Coupez le vert des poireaux pour ne garder que les blancs et supprimez éventuellement les feuilles abîmées. Fendez-les en deux et éliminez la terre en les rinçant soigneusement sous l’eau froide. Émincez-les finement.

Dans une poêle, faites fondre une belle noix de beurre à feu très doux et versez les poireaux émincés. Mettez à couvert et laissez fondre doucement au moins 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Remuez régulièrement durant la cuisson ne manière à vous assurer qu’ils ne colorent pas. Ajoutez une cuillère à soupe de crème fraîche en fin de cuisson et salez.

Accompagnez votre fondue d’un poisson cuit à la vapeur pour un repas plus diététique ou bien utilisez-la pour confectionner une flamiche.